La galaxie est ravagée par la guerre, parviendrez vous a changer le cours des évènements et sauver (ou détruire) la galaxie ?
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Souvenir

Aller en bas 
AuteurMessage
Valerius
Tueur a Gages
Tueur a Gages
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 26
Date d'inscription : 03/10/2008

MessageSujet: Souvenir   Mer 15 Oct 2008 - 22:47

"Franchement qu'est ce qui m'a pris de le suivre", Valérius rallait, c'était devenue une habitude durant les deux semaines précédentes. Accroupi sur un rocher, les yeux dans le vague, il ne pouvait s'empêcher de repenser à sa rencontre avec Nomm Yomharrar, nom à rallonge selon lui. Ce début de soirée là sa vie avait pris un tournant décisif, premièrement il avait découvert le pourquoi de ses crises et ensuite avait rencontrer Yomharrar. Perdu dans ses pensées il revivait précisément cet instant:

"Crachant un filet de sang, Valérius tenta de se relever sur les coudes et tournant la tête regarda son adversaire au visage et fut saisi d'étonnement: devant lui se tenait un vong. Etonnament Valérius, qui jusque là avait fait preuve d'impatience et de nervosité garda son calme, regarda son opposant dans les yeux, d'une voix glaciale lui lanca:
"Ainsi donc vous m'avez retrouvé? Alors ai je réussis le test, peut on ,sur mon modèle, en faire d'autre? Mais jamais je ne vous laisserez fair..."
D'un coup de la plante des pied en pleine estomac, le vong l'avait fait taire et d'une voix claire avait alors prononcé ces mots:
"Tais toi ce n'est pas le moment de plus il va falloir se dépécher" et sur ces paroles avait envoyé une "chose" sur Valérius et avant que celui ci ne comprenne il eut mal, très mal, on aurait dit que chaque pores de sa peau hurlaient leur douleur et aussi soudainement que c'eut commencé ce fut fini.
"Que... Qu'est ce que"
"Pas le moment, au moins on ne te reconnaitra pas tiens tes affaires, ne les laisses plus dans
un endroit pareil, et maintenant suis moi et vite ma patience à des limites."

Le vong n'avait pas fini sa phrase que déja il était parti au pas de course utilisant chaque recoin d'ombre pour ce faufiler discrètement. Valérius toujours abruti de sa dernière expérience douloureuse, réceptionna ses maigres posséssions et pendant quelques secondes resta là sans savoir que faire puis comme son instinct lui indiquait il finit par suivre le vong.
Le reste de cette nuit était flou pour Valérius, il se souvenait avoir suivi le vong vers l'une des plateformes de décollage, avoir maitriser les gardes et discrètement avoir décoller, enfin d'être partie vers une direction qui lui était toujours inconnue, mais surtout Valérius se souvenait l'apparence qu'il avait ce soir là, en entrant dans le vaisseau à la pale lueur de la lune il avait alors aperçu son reflet: Valérius n'était plus le même, il avait
le morphotype d'un homme blanc de taille moyenne d'une quarantaine d'année tel qu'il en avait vu des dizaines rien que la journée de son arrivée à Mos Eisley. Ce changement lui fut expliqué par le vong après une nouvelle "douleur", celui ci lui avait donné un Grimage Ooglith, sorte de créture biologique vong qui se déroulant sur la totalité du corps de sa victime, en pénétrant chaque pores de sa peau, changeait son apparence pendant un temps que seul l'utilisateur pouvait limité.

Un mouvement à sa droite sorti Valérius de sa torpeur; il ne se laisserait pas faire, son maître aimait le mettre à l'épreuve, essayant ainsi de voir si son disciple écoutait et appliquait son enseignement, chose que Valérius prenait très au sérieux, avec leur biologie, pour un vong perdre un bras est aussi anodin que de se faire une égratignure, il n'y qu' à s'en greffer un autre: tel est leur façon de pensé mais pas pour Valérius. Il resta là calme à l'affut du moindre bruit, de la moindre odeur et 5 minutes plus tard se rendit à l'évidence, rien, il n'était plus là.Poussant un petit soupir, Valérius se releva étirant ses membres engourdis et pensa qu'il était temps pur lui de rentrer, regardant une dernière fois le paysage de désolation qui s'offrait à lui songea qu'il ne pouvait que détester Bogden IV et son paysage désolé sans forme de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valerius
Tueur a Gages
Tueur a Gages
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 26
Date d'inscription : 03/10/2008

MessageSujet: La prochaine mission   Lun 20 Oct 2008 - 21:13

Depuis sa rencontre avec Yomharrar, la vie de Valérius avait considérablement changé, en effet le vong avait décidé, sans laisser d'autres options à son désormais apprenti, de l'initier aux arts du combat et surtout de l'assassinat. Ainsi chaque jour se répétait inlassablement, enchainant combat à mains nues, entrainement au bâton Amphi et surtout l'entrainement à "l'embuscade", à tout moment Yomharrar pouvait décider de donner la chasse à son apprenti ou encore de se faire prendre en chasse par celui ci, cette partie de l'entraînement était peut être la pire de toute car ici "Sombre Destin" ne faisait pas dans la demi-mesure et Valérius le prenait de plus au sérieux depuis que le vong lui avait laissé entendre qu'il n'aurait pas besoin d'un incapable et que s'il n'était pas la hauteur seul la mort l'attendrait.

Tout cela était éprouvant pour l'homme à la couleur de peau si sombre, néanmoins cela avait changé l'humain, il était plus calme toutefois plus dur, ce qui avant l'aurait horrifié ne le faisait maintenant même plus ciller. Sa musculature c'était dévellopée, mais surtout sa capacité à se fondre dans le décor, étant l'un des plus grands facteurs de son entraînement. Même sa "place" dans la société avait évolué, en effet depuis son départ de Mos-Eisley Valérius avait fait du chemin, il n'était plus le petit criminel juste bon à quelques méfaits de bas étages mais désormais un tueur. En effet Yomharrar avait vite fait de se rendre compte de cet avantage, et ainsi maintenant "Sombre Destin" réussissait de façon mystérieuse à honorer deux contrats dans le même temps à des endroits pourtant souvent très écarté de la carte.

Un soir, alors que Valérius, comme à son habitude, était perdu dans ses pensées, Yomharrar lui annonça:
"Ton entraînement a bien évolué, tu dois maintenant être capable de venir avec moi, de plus
je vais avoir besoin de toi la prochaine mission risque d'être compliquée."
Valérius s'étonna, son maître ne doutait jamais et surtout il ne demandait, n'avait jamais
besoin d'aide.
"C'est si compliqué que ça?"
"Comme je te le rappelle régulièrement, tu poses trop de question, pour l'instant
contente toi de préparer le vaisseau, nous allons sur Naboo, notre employeur nous y attendra."
Valérius se hâta d'exécuter les ordres de son maître, il avait remarqué que celui ci était
anxieux, or ce qui rendait anxieux son maître ne pouvait qu'inquiéter Valérius.


Dernière édition par Valerius le Lun 3 Nov 2008 - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valerius
Tueur a Gages
Tueur a Gages
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 26
Date d'inscription : 03/10/2008

MessageSujet: Suite: Le vong   Sam 1 Nov 2008 - 21:51

[PNJ: Nomm Yomharrar]


"Naboo..., incompréhensible, quel idiot me demanderait à moi, un assassin reconnu, d'aller me promener sur une planète républicaine."
Yomharrar en était toujours qu'aux conjectures depuis que, la mine soucieuse, il avait annoncé à son apprenti qu'ils embarquaient ensemble en direction de Naboo, et n'avait toujours pas bouger d'un pouce. Même si cela aurait été grossier, très grossier, ce soit disant contrat ressemblait pour l'assassin de plus en plus à un piège, hors le vong détestait être piégé.

Yom avait bien remarqué que son personnage phare Sombre-Destin était traqué, mais il ne s'en était pas le moins du monde inquiété: il avait l'habitude et avait même adopté grâce à son Grimage Ooglith une stratégie qui, pensait t'il, le rendait intouchable. Le vong s'était simplement fait passer pour deux autres assassins, et ainsi pouvait localiser, éliminer quiconque aurait eu l'idée d'employer l'une de ces deux couvertures pour ramener la tête de Sombre-Destin. Jusque là cela avait suffit, et c'est surtout cela qui inquiétait le vong, si quelqu'un avait trouver son stratagème, il y aurait une mince possibilité pour remonter jusqu'à lui et ne voulant laisser croire et ses "traqueurs" qu'il avait peur, Yomharrar s'interdisait de refuser un contrat.

"Toutefois, il me reste le petit, même si quelqu'un réussit à faire le rapprochement entre Sombre-Destin, Obscure et Adjah, le fait qu'ils puissent tuer à des endroits totalement opposés, quasiment en même temps, empêche activement toute remonté jusqu'à moi."
Cette pensée réconfortante fit naître l'ombre d'un sourire sur le visage du vong. Yomharrar en était sûr, il était intouchable, ces nombreuses années d'exil lui avaient enseigné la patience:
"Qui que tu soies, j'attendrais la faute, l'erreur qui t'enverras dans la tombe." annonça t'il à haute voix, puis il se leva calmement et se dirigea à la suite de Valérius, les plans avaient changés. Dés qu'il l'eut rejoint il lui lança:
"Changement de cap, nous partons vers une planète que tu connais bien, direction Tatooine."
Et sans laisser à Valérius d'autres options que d'obéir, Yomharrar monta dans son vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valerius
Tueur a Gages
Tueur a Gages
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 26
Date d'inscription : 03/10/2008

MessageSujet: Re: Souvenir   Lun 3 Nov 2008 - 23:36

Valérius était à peine arrivé dans le hangar, que son maître l'avait rattrapé et d'une voix d'où perçait un soupçon de joie, avait annoncé:
"Changement de cap, on part vers une planète que tu connais bien, direction Tatooine."
Et sans se retourner le vong était monté dans dans le vaisseau, laissant à Valérius le soin de
le préparer. Tout en s'attelant à sa tache, Valérius ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter, tout d'abord son maître lui avait annoncé un départ vers Naboo d'une voix anxieuse et irritée et quelques minutes plus tard celui ci changeait le cap et en ayant l'air joyeux de partir."Une planète que tu connais bien, direction Tatooine.", la planète de son réveil, dire qu'il la connaissait était selon Valérius très disproportionné, la majeur partie du temps qu'il avait passé à l'air libre sur Tatooine, il ne s'en souvenait même pas.

Valérius finissait les préparatifs de départ quand soudain, tout devint trouble puis sembla réapparaître comme dans un rêve. Valérius n'était plus dans le hangar, désormais il était dehors, où il n'aurait su le dire, il faisait sombre, très sombre, il pleuvait mais aucunes gouttes ne touchaient Valérius, il était comme un spectre, ne pouvant rien. Ce fut après ce premier constat qu'il entendit le bruit du métal contre le métal, instinctivement il se dirigea vers les sons qui lui parvenaient, arrivé près de l'endroit d'où ils provenaient, Valérius réussit à distinguer un combat, trois combattants pour être précis, d'après les formes qu'il apercevait, il y avait deux hommes et une femme, séparait en deux groupes, l'un des deux hommes se battaient seuls contres les deux autres personnes. Celui ci se battait bien, soudainement après avoir esquivé une attaque de la femme, l'homme se détendit et de son bras droit tenta de transpercer de part en part son opposante qui n'eut la vie sauve que grâce à la très vive intervention de son allié qui repoussa l'attaque au pris d'une estafilade à l'avant bras droit. La blessura à l'avant bras, la botte utilisée par l'homme habillé de noir, Valérius avait la sensation de connaître ces choses mais sa tête lui faisait mal et il n'arrivait pas à se concentrer c'est alors que l'un des combattants parla:
"Valérius, es tu bléssé ?"
"Je t'avais dit de ne pas t'énerver, crois tu que c'est un assassin reconnu pourquoi, hein
Aesa? Enfin bref, c'est pas le moment."
"Mais..."
"Pour un fois tu vas te taire et écouter sagement ton grand frêre..." Valérius ne finit pas sa
phrase que leur adversaire revenait à la charge.

Soudainement tout redevint trouble et lorsqu'il put enfin revoir de façon claire, Valérius se trouvait toujours au même endroit dans le hangar sur le point de partir. Reprenant ses esprits, Valérius décida de se comporter comme s'il ne s'était rien produit et monta dans le vaisseau à la suite de son maître, maître qui, il le savait désormais, avait un jour été son ennemi à lui, mais aussi à soeur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenir d'Haiti
» Aux yeux du souvenir...
» quelques imageries pour ce souvenir......
» Souvenir,tristesse et espoir
» A la recherche du souvenir perdu, ou quand ce n'est plus un trou de mémoire, mais carrément le grand canyon ! [Adélaïde... et autres ?]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Les Héritiers du Chaos :: Bordure Exterieure :: Bogden IV-
Sauter vers: