La galaxie est ravagée par la guerre, parviendrez vous a changer le cours des évènements et sauver (ou détruire) la galaxie ?
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Salle du trône

Aller en bas 
AuteurMessage
Dark Gene
Commandant d'Attaque l Leader des HdC l Guerrier Sith
Commandant d'Attaque l Leader des HdC l Guerrier Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 923
Age : 27
Localisation : Quelque part dans une galaxie lointaine très lointaine
Titre : Heritier du Chaos / Fils d'Anubis
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Salle du trône   Ven 6 Juin 2008 - 17:55

La Salle du trone est un centre de commandement parfaitement opérationnel. Depuis son trône, l'Impératrice peut diriger, surveiller et contacter tous les points de la Citadelle Impériale. Cet avantage lui est réservée car toutes les commandes ont été règlées sur ses ondes biologiques et mentales, de sorte qu'un usurpateur ne peut pas s'en servir. La Salle du trone est installée au sein de la tour la plus haute, et on profite de cette façon d'une vue splendide sur les lieux environnants. La tour est dotée d'un blindage particulièrement épais qui résisterait à n'importe quel tir d'artillerie. Cet endroit est imprenable depuis l'extérieur.
Lorsqu'elle est inoccupée, la salle du trône est gardée par quatre escouades des troupes de choc, remplacées par quatre escouades de Gardes Impériaux lorsque l'Impératrice est présente.

_________________
"Hahahahahaha ! Qu-est ce qu'on s'amuse ! Des gens qui souffrent... Des gens qui on mal... Des gens qui meurent... Tout ça est a mourir de rire ! Ris... RIS AVEC MOI !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jdr-star-wars-2.dynamicforum.net
Nami Reeves
Impératrice
Impératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 120
Age : 25
Localisation : Anoth|Salle du Trône
Titre : Impératrice
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Salle du trône   Mar 10 Juin 2008 - 18:26

L'Impératrice était depuis plusieurs heures assise dans la Salle du Trône, comme chaque jour depuis qu'elle exerçait le pouvoir et dirigeait les troupes impériales. Seulement, les jours avaient bien changé depuis la forteresse imprenable et puissante qu'était Endor autrefois. Les Vong, lors de la sanglante bataille de Duros, avaient fini par triompher, malgré les plans et stratégies minutieusement mis en place par l'Alliance : l'Empire, la République, l'Ordre Jedi et l'Ordre Sith. Aujourd'hui, chaque faction s'était retirée dans des coins reculés de la Galaxie et n’occupait plus qu’une ou deux planètes mineures, oubliées de tous, puisque les Vongs les avaient privés de tout ce qu’ils possédaient. Mais en secret, ils se reconstruisaient et se réorganisaient, des stratégies se montaient pour qu’un jour, ils puissent reprendre le dessus et délivrer la Galaxie du fléau qu’étaient leurs envahisseurs, et même s’ils œuvraient dans l’ombre, l’Alliance serait une menace bien plus dangereuse que lors de la précédente guerre, assez pour pouvoir peut-être renverser le cours des évènements.

Nami donc, assise sur son Trône, repensait à ces vingt dernières années, à sa propre situation autant qu’à celle de l’Empire. Alors qu’avant, Dark Anubis aurait pu se joindre à elle sur le trône de l’Empire, il était parti sans qu’elle sache exactement pourquoi, même si son cœur l’avait deviné : il ne lui appartenait plus, et de son amant maintenant mort, il ne lui restait plus que son fils : Dark Gene. Ce dernier avait été élevé sur Anoth par Dark Enerjak et Jinx Praxis afin qu’il profite de tous les enseignements nécessaires à la naissance d’un grand Sith : elle-même le savait, même si Shaft n’avait pas encore atteint de son père, il était déjà un combattant d’une redoutable efficacité qui lui promettait un avenir aussi resplendissant que celui de Dark Anubis. La mort de ce dernier n’avait par ailleurs que peu affecté l’Impératrice, car elle avait apprit à le détester autant qu’elle détestait les Vong ou les Jedi quand elle était plus jeune. Elle n’avait jamais pu supporter ce qu’elle considérait comme une trahison impardonnable à son égard, et seul le fils de lui qu’elle portait alors avait pu atténuer sa douleur. Néanmoins, un autre allié avait su l’aider : Jinx Praxis, le Commandeur Suprême des Forces Impériales, qui lui avait par trois fois sauvé la vie. Il était devenu son époux, et par conséquent l’Empereur, qui l’assistait avec une redoutable efficacité. Son expérience au combat faisait que Nami lui vouait une totale confiance, et même si elle se montrait parfois autoritaire sur certains points, ils dirigeaient l’Empire à deux et s’entendaient à merveille.

Malgré tout, il arrivait à l’Impératrice de regretter sa vie d’autrefois, celle qu’elle était vingt ans plus tôt. Pourtant, elle était encore une très belle femme et les effets du temps ne semblaient pas l’avoir assez affectée pour faire pâlir sa beauté, si l’on exceptait les fils d’argent qui venaient se glisser dans sa chevelure auburn au fil des années. Son fils tenait d’elle et il lui semblait qu’elle aurait pu faire n’importe quoi pour ce fils aîné qu’elle chérissait par-dessus tout : alors qu’elle était avant une femme froide et qui ne se laissait que rarement attendrir, elle s’était découverte aimante auprès de Shaft et aimait à l’avoir à ses côtés. Mais pour l’instant, il était en mission pour son Maître, Dark Enerjak, sur la ville-planète de Coruscant –elle n’avait pas pu se résoudre à la rebaptiser d’un nom Vong- et il ne rentrerait pas avant plusieurs heures, puisqu’il avait à faire avec des Hors-la-loi. Nami aurait très exactement ressenti s’il lui arrivait quelque chose de grave, même à des années-lumière de distance, mais elle restait inquiète pour lui : il était trop sûr de ses pouvoirs et de ses capacités. Certes, ils étaient extraordinaires et peu de personnes auraient déjà pu se vanter de le battre –mis à part dans les rangs Sith- mais elle craignait qu’un jour, cette formidable assurance ne se retourne contre lui.

Quand elle jugea qu’il avait sûrement accompli sa mission auprès de son Maître, elle se saisit du comlink accroché à sa ceinture parmi diverses choses et activa une transmission avec son fils :


# Shaft ? C’est Nami, j’aimerais que tu rentres, si tu en as fini avec Enerjak et ces Hors-la-loi collaborateurs ; tu me raconteras cela, il y a bien longtemps que je n’ai plus foulé le sol de Coruscant … tout doit être si différent, maintenant … #

Puis l’Impératrice attendit sa réponse tout en se levant de son Trône. Il était tard, à présent, et il était temps pour elle d’aller distribuer les ordres pour la nuit à venir, en commençant par les Gardes Impériaux qu'elle fit sortir. Elle ne savait pas où se trouvait Jinx Praxis, mais peut-être viendrait-il la rejoindre dans la Salle du Trône lorsqu’elle viendrait accueillir son fils. Elle sortit donc, le comlink près de ses lèvres, pour revenir quelques minutes après dans la vaste salle d’où elle dirigeait l’Empire, à présent faiblement éclairée par des lumières artificielles puisque les soleils s’étaient depuis longtemps déjà couchés …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Gene
Commandant d'Attaque l Leader des HdC l Guerrier Sith
Commandant d'Attaque l Leader des HdC l Guerrier Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 923
Age : 27
Localisation : Quelque part dans une galaxie lointaine très lointaine
Titre : Heritier du Chaos / Fils d'Anubis
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Salle du trône   Mar 10 Juin 2008 - 22:44

Quelques heures après l'appel de sa mère, le jeune Dark Gene entra dans la salle du trône d'un pas noble et tête hausse suintant l'arrogance et la fierté. Le jeune Guerrier Sith avait le rang de Major dans l'armée, un rang que peu d'hommes de son âge avaient. Lorsqu'il entra, les gardes royaux se mirent au garde a vous lorsque le Sith passa. Il avança lentement vers sa mère l'Impératrice, qu'il chérissait beaucoup. Quand a Jinx, celui çi était pas bien vu de Gene mais cependant, Gene le respectait pour ses faits d'armes légendaires. Et Shaft avait l'habitude de toujours vouvoyer son beau-père contrairement a sa mère. Par ailleurs Gene devait être le seul dans tout l'Empire à tutoyer sa mère. Lorsqu'il arriva devant la glorieuse Nami Reeves, Shaft inclina la tête et pris la parole.

- Tu m'as fait appeller ?

_________________
"Hahahahahaha ! Qu-est ce qu'on s'amuse ! Des gens qui souffrent... Des gens qui on mal... Des gens qui meurent... Tout ça est a mourir de rire ! Ris... RIS AVEC MOI !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jdr-star-wars-2.dynamicforum.net
Nami Reeves
Impératrice
Impératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 120
Age : 25
Localisation : Anoth|Salle du Trône
Titre : Impératrice
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Salle du trône   Dim 15 Juin 2008 - 14:13

L'Impératrice revint dans la Salle du Trône quelques heures après avoir donné les instructions nécessaires pour la nuit, notamment celle de faire sortir les gardes présents quelques heures plus tôt. C'était une habitude qu'elle avait prise, car elle préférait être seule lorsqu'elle recevait son fils ou lorsqu'elle devait discuter avec son époux, à moins que les décisions prises dussent être communiquer aux hauts-gradés de l'Empire.

Elle patienta quelques instants tout en réfléchissant à la mission de son fils, puis elle entendit ce dernier entre dans la Salle du Trône, la tête haute et comme toujours très sûr de lui. Il la salua avec respect et Nami se leva de son Trône pour aller passer sa main dans ses cheveux, souriante, signe qu'elle était heureuse de sa présence ici après ne pas l'avoir vu pendant plusieurs semaines. Ensuite, elle l'entraîna près de l'immense baie vitrée tandis qu'il lui demandait :


Tu m'as fait appeller ?


L'Impératrice, après avoir brièvement regardé le paysage qui s'étendait sous ses yeux, tourna son regard vers son fils avant de lui répondre :

Oui. Cela fait longtemps que tu n'es pas venu. Comment se passe ton entraînement avec Enerjak ?

Ses premières paroles n'étaient pas un reproche, simplement une constatation, pour lui dire à sa manière qu'il lui avait manqué : des mots bien surprenants dans la bouche de Nami Reeves, mais seul Shaft pouvait prétendre être réellement aimé d'elle, ainsi que son époux Jinx Praxis. Elle savait qu'il n'était pas toujours en bon termes avec ce dernier, aussi préférait-elle passer quelques instants avec son fils avant qu'il ne rentre. Puis elle ajouta :

Comment s'est déroulé ta mission auprès de lui ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Gene
Commandant d'Attaque l Leader des HdC l Guerrier Sith
Commandant d'Attaque l Leader des HdC l Guerrier Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 923
Age : 27
Localisation : Quelque part dans une galaxie lointaine très lointaine
Titre : Heritier du Chaos / Fils d'Anubis
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Salle du trône   Dim 15 Juin 2008 - 14:33

Le Sith sentis la main de l'Impératrice passer dans ses cheveux avant que celle-çi ne l'emmène devant la baie vitrée. Un petit silence s'installa avant que Nami se mette à répondre à son fils Dark Gene tout en posant son regard sur celui-çi. Shaft tourna lentement la tête et observa sa mère après avoir scruté le paysage rocailleux d'Anoth. A ce qui parait, sa mère était jadis sur Endor, lune forestière et bien que Gene soit un Sith, la verdure était plus belle à regarder que les rochers. Nami lui avait demandé commen se passait son entrainement avec Dark Enerjak et comment s'était passée la mission qui lui avait été donnée. Ce a quoi le Guerrier Sith répondit.

- Ma formation est terminée. Mais Enerjak prétend qu'une formation ne s'achève que lorsque l'on meurt. Il a remarqué que j'avais un style de combat offensif et d'une rapidité surprenante pour mon âge. Cependant selon lui je manque encore d'expérience et ma défense n'est pas très glorieuse et n'est pas parfaite. Ma mission sur Coruscant, consistait à punir des traitres à leur galaxie. Ce que j'ai fait, j'en ai éliminé un grand nombre mais j'ai préféré laisser la vie sauve à certains afin de creer un climat de terreur. Je dois être une ombre, et nul ne s'oppose a celui qui demeure introuvable. Tapi dans les ténèbres, je sors au bon moment pour frapper. J'ai pris vraiment plaisir à tuer cette racaille inférieure. Même si celle çi m'a offert une certaine résistance...

Gene enleva sa bure et le haut de son armure, et l'on pouvait voir quelques cicatrices dont certaines étaient encore récentes. Le Guerrier Sith revêtis son armure et pris la parole.

- Ce ne sont que des blessures superficielles. Je ne crains plus la douleur depuis longtemps. Par ailleurs ce prototype d'armure révèle encore quelques limites. J'en toucherais mot a Enerjak. Et sinon ? Que se passe t'il depuis la dernière fois sur Anoth Mère ?

_________________
"Hahahahahaha ! Qu-est ce qu'on s'amuse ! Des gens qui souffrent... Des gens qui on mal... Des gens qui meurent... Tout ça est a mourir de rire ! Ris... RIS AVEC MOI !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jdr-star-wars-2.dynamicforum.net
Nami Reeves
Impératrice
Impératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 120
Age : 25
Localisation : Anoth|Salle du Trône
Titre : Impératrice
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Salle du trône   Ven 20 Juin 2008 - 1:05

L'Impératrice attendit en silence la réponse de son fils, qui ne tarda pas alors que celui-ci détournait à son tour les yeux du paysage terne, presque lunaire d'Anoth qui semblait rappeler à lui seul la presque destruction de l'Empire survenue vingt ans plus tôt :

Ma formation est terminée. Mais Enerjak prétend qu'une formation ne s'achève que lorsque l'on meurt. Il a remarqué que j'avais un style de combat offensif et d'une rapidité surprenante pour mon âge. Cependant selon lui je manque encore d'expérience et ma défense n'est pas très glorieuse et n'est pas parfaite.

Nami ne put s'empêcher de sourire aux paroles de Shaft : il y avait dans sa voix et ses pensées l'insouciance de la jeunesse qu'elle-même avait connue bien des années auparavant, aux côtés de Dark Anubis, lorsqu'elle se croyait aussi puissante que les Seigneurs Sith eux-mêmes et prête à faire plier la Galaxie pour l'avènement de l'Empire. Elle l'écouta ensuite lui expliquer sa mission avant de lui répondre d'une voix froide mais où perçait quelque chose d'affectueux :

Enerjak a raison, mon fils. Lui-même n'a pas fini d'apprendre, aussi bien que ton père avant sa mort. Toute ta vie tu progresseras, tu découvriras de nouveaux aspects à la Force et tes pouvoirs ne cesseront de s'épanouir : ne crois pas avoir tout appris, cela ne peut t'amener qu'à des échecs. Pense-y ...
Mais tu as néanmoins réussi à mener à bien ta mission, tu es doué, cela ne fait aucun doute, Shaft, et tu as bien agi, à mon sens. Il faut commencer par faire douter les Vong, laisser des doutes s'immiscer dans leur esprit si non voulons pouvoir les battre un jour.


Puis après quelques secondes de pause, l'Impératrice observa son fils enlever sa bure et son armure, par ailleurs déjà un peu abîmée, bien qu'il n'affirme ne rien sentir à ces blessures. Enfin, elle répondit à sa dernière question :

Tout se passe bien. Ton p... je veux dire Jinx s'absente de plus en plus régulièrement pour tenter d'obtenir plus d'informations sur les Vong et tenter de trouver leur faiblesse. Je voyage aussi beaucoup, depuis que nous sommes alliés avec la Nouvel République et l'Ordre Jedi : je ne doute pas qu'ils aient des choses à nous apprendre, et il faudra sans nul doute œuvrer en commun, affirma-t-elle.

Nami savait que tous les Impériaux ou Sith ne partageaient pas forcément ce point de vue, mais c'était à ses yeux la meilleure solution que de regrouper ses forces pour combattre un ennemi commun. Si Shaft n'était pas d'accord sur ce point, il l'approuverait en grandissant ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Gene
Commandant d'Attaque l Leader des HdC l Guerrier Sith
Commandant d'Attaque l Leader des HdC l Guerrier Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 923
Age : 27
Localisation : Quelque part dans une galaxie lointaine très lointaine
Titre : Heritier du Chaos / Fils d'Anubis
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Salle du trône   Ven 20 Juin 2008 - 12:31

- Bien mère.

Répondit le jeune Guerrier Sith. Pour lui l'Alliance avec les Jedi et la République était une bonne chose, même si ces derniers temps, il ne faisait que critiquer cette Alliance qu'il juge d'être trop timide vis à vis des Vongs et qui se contente de défendre ses acquis. Pour Shaft, une chose était sûre, on ne gagne pas une guerre en se contentant de défendre ses positions. Il fallait également passer à l'attaque, ce que l'Alliance faisait de moins en moins depuis dix ans. Puis Nami lui parla de Jinx qui recherchait des informations. Le nom de Jinx fit frissonner Shaft l'espace d'une seconde, en effet Dark Gene ne l'appréciait guère. Certainement que celui-çi n'allait pas tarder a revenir... Gene préféra alors quitter a mère plutôt que de le voir.

- Enerjak m'attends, au revoir mère.

Et Gene s'en alla au hangar pour partir vers Byss.

_________________
"Hahahahahaha ! Qu-est ce qu'on s'amuse ! Des gens qui souffrent... Des gens qui on mal... Des gens qui meurent... Tout ça est a mourir de rire ! Ris... RIS AVEC MOI !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jdr-star-wars-2.dynamicforum.net
Jinx Praxis
Empereur
Empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : A la Citadelle
Titre : Empereur
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Salle du trône   Ven 20 Juin 2008 - 21:36

L'Empereur Praxis pénétra dans la salle du trône d'un pas rapide, escorté par les quatres meilleurs membres de l'escouade Alpha. Sur son oeil gauche, se trouvait un patch noir destiné à cacher son oeil crevé par Shammoth Nem lors de la bataille de Duros, il y a de celà vingt années. Durant son entrée, Jinx avait croisé Dark Gene, qui sortait de la salle du trône ou se trouvait sa femme, Nami Reeves. Tous deux avaient bien vieilli depuis cette époque passée. Leur lutte contre les Yuuzhans Vongs les avaient usés, même si Nami semblait avoir beaucoup moins affectée par le temps que son époux, Jinx.
D'un geste de la main, les quatres soldats de l'escouade Alpha s'en allèrent et Jinx pris la parole, brisant le silence installé par l'Impératrice.


- Yavin IV et Félucia sont tombées malgré notre résistance. Je suis passé par Nar'Shaddaa me recueillir sur la tombe de mes parents. Et, je suis tombé sur l'AP. Vingt d'entre eux on voulu m'arrêter avec l'aide d'une cannonière. Ces imbéciles ne m'ont même pas blessé. L'AP devient très gênante, après la guerre nous devrions les punir pour leur trahison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nami Reeves
Impératrice
Impératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 120
Age : 25
Localisation : Anoth|Salle du Trône
Titre : Impératrice
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Salle du trône   Lun 30 Juin 2008 - 0:55

L'Impératrice regarda son fils sortir de la Salle du Trône avec un sourire, un peu déçue de voir qu'il ne semblait toujours pas apprécier son époux, mais fière de ce qu'il était devenu. Sur ces pensées, Jinx Praxis entra justement pour s'avancer à ses côés après avoir renvoyé l'Escouade Alpha, avant de la renseigner sur les évènements de ces derniers jours :

Yavin IV et Félucia sont tombées malgré notre résistance. Je suis passé par Nar'Shaddaa me recueillir sur la tombe de mes parents. Et, je suis tombé sur l'AP. Vingt d'entre eux on voulu m'arrêter avec l'aide d'une cannonière. Ces imbéciles ne m'ont même pas blessé. L'AP devient très gênante, après la guerre nous devrions les punir pour leur trahison.

Les premières paroles de l'Empereur firent surgir dans les yeux de Nami un éclat de colère et elle serra les poings. Malgré tous leurs efforts, ils ne trouvaient rien, l'Alliance perdait des territoires petit à petit, elle ne parvenait plus à résister aux assauts des Vong, et la guerre qu'ils menaient depuis vingt longues années semblait destinée à ne jamais se finir. n'y avait-il donc rien qui pourrait les sauver, n'étaient-ils pas capable de battre ces Vong en combinant toutes leurs forces ? Ces questions tournaient dans l'esprit de l'Impératrice, aussi mit-elle quelques secondes avant de répondre d'une voix clairement en colère :

Yavin IV et Félucia ? Encore des défaites, quels efforts et sacrifices faudra-t-il encore faire pour lutter à armes égales contre les Vong ? Il faut accélérer les recherches, essayer de trouver des échantillons de toutes leurs armes pour réussir à les refabriquer. Nous n'arrivons à rien car leurs armes sont beaucoup plus efficaces et les nôtres sans effet sur eux ... Crois-tu que nos chercheurs seront capable d'analyser ces technologies si différentes ?

Nami marqua une pause, amère. Elle semblait fatiguée car ses nuits étaient courtes, ponctuées de cauchemars évoquant la mort d'Anubis, l'horrible bataille dans laquelle son époux avait perdu son oeil, et parfois même la mort de son fils. Ces cauchemars la laissait chaque fois plus affaiblie, et pourtant, ses pensées étaient uniquement concentrées sur les progrès de l'Alliance ou ses défaites. Son cerveau cherchait sans cesse des solutions aux problèmes qui se présentaient, et même la colère qu'elle avait réussi à maîtriser se manifestait à présent plus violemment. Cette guerre la tourmentait plus qu'elle ne le laissait croire.

Quant à l'AP, contentons-nous pour l'instant de les éviter et de gagner la guerre avant de punir cette vermine traîtresse.
Que comptes-tu faire, à présent ? Y a-t-il de nouvelles informations de la Nouvelle République ou des Jedi qui nécessitent qu'on s'y attarde ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Praxis
Empereur
Empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : A la Citadelle
Titre : Empereur
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Salle du trône   Lun 30 Juin 2008 - 22:26

L'oeil crevé de Jinx Praxis laissa couler un peu de sang. celui-çi se hâta de l'essuyer et écouta attentivement son épouse répondre a ce qu'elle avait dit. Nami semblait perdre tout espoir de victoire, et pour Jinx ceci était grave, car l'Impératrice -et surtout son nom- étaient des symboles de l'Empire, et par conséquent, elle influait la bravoure et la rage de vaincre même dans les moments difficiles. Si elle perdait espoir, le moral des troupes en serait grandement atteint. Et mener une armée démotivée serait dangereux. Jinx au contraire était déterminé et pour lui cette guerre ne pouvait aboutir qu'a la victoire de l'Alliance, peu importe le temps que celà prendrait... Et ce depuis la défaite de Duros. La perte de son oeil, de Sorkan Shocker, de nombreux membres de l'Empire et de l'Escouade Alpha, et surtout le fait que Nami aie frôlé la mort. Tous ses facteurs rendaient Jinx plus fort, alimentant sa rage au combat. Nami demanda si l'on pouvait adapter les technologies galactiques aux technologies Vongs. Jinx répondis d'une voix tout aussi en colère.

- Nous n'avons pas besoin d'adapter nos armes aux leurs. Ils serons les mieux plaçer pour se prémunir de nos assauts. Ne perds pas espoir Nami ! Nous faisons de grandes avançées technologiques. L'exosquellette par exemple... Grace a celui-çi nos troupes sont plus rapides, endurantes et fortes physiquement. Les Jedi et les Sith qui s'en équipent voient les dégàts infligés par les Ysamalaris diminués... Par ailleurs les G-EK47 et les GM-XER sont des bons atout pour notre flotte. Nous avons déjà remporté quelques batailles grace a ces armes. Leur coût reste cher cependant. Nous devons ces armes en partie à Jak Cygan et à Enerjak qui est parvenu a decrypter une partie de son holocron...

La fin de sa phrase s'était adouçi. En effet, vingt ans plus tôt, Jinx appris qu'Anubis et lui partageaient certains gènes extraits de Dark Xakens. Jinx et son Escouade étaient devenus des soldats genômes. Des soldats génétiquement modifiés pour les rendres plus puissants, sans pour autant manipuler la Force. Juste améliorer les rélfexes, la vue, la vitesse. Tout ce qui fait d'un homme un soldat. L'acte d'Anubis fut héroïque et Jinx considère son sacrifice comme un acte de noblesse et de bravoure. Sans doute que sans le Seigneur Noir des Sith... Nami, Jinx, Enerjak et l'Alliance entière seraient déjà morts.

- L'AP est un adversaire plus facile a affronter. Si nous infligeons de lourdes pertes a l'AP, nous ferons douter les Vongs de leur suprématie. Nous rallierons les coeurs hésitants à se battre a nos côtés. La défaite des Yuuzhans Vongs passe par la mort de l'AP. L'Orde Jedi et la Nouvelle République semblent avoir trouvé une nouvelle galaxie et comptent bien demander leur aide si il existe une population. Par ailleurs, Shaft m'avait parlé d'un projet qu'il contait réaliser seul... Sur Mustafar, une sorte d'Intelligence Artificielle destinée a nous aider a étudier les schémas d'attaque de l'ennemi et de les parer efficacement.

Puis Jinx s'approcha de sa bien aimée, Nami Reeves, la fixant dans les yeux avec son unique oeil.

- Ce que je compte faire ? Redresser la grandeur de l'Empire. Vaincre les Yuuzhans Vongs avant ma mort. Je suis las, je suis usé de cette guerre. Chaque jour je me vois viellir d'avantage alors que toi... Tu sembles être aussi resplendissante qu'il y a vingt-ans. Cette guerre nous empêche de vivre pleinement... J'espère qu'elle s'achevera avant la fin de mes jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nami Reeves
Impératrice
Impératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 120
Age : 25
Localisation : Anoth|Salle du Trône
Titre : Impératrice
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Salle du trône   Mer 23 Juil 2008 - 20:29

L'Impératrice écouta avec attention les paroles de son époux, malgré la colère qui l'avait envahie. Il semblait si confiant, si déterminé à gagner cette guerre pourtant sans fin, que ses mots la réchauffèrent. Elle avait besoin de lui pour ne pas perdre espoir, et de plus, il avait raison. L'Alliance progressait. Lentement, certes, mais chaque jour apportait de petites améliorations qui, mises ensembles, avaient de bonnes chances de réussir à faire basculer le cours de la guerre. Les Vong étaient absolument sûrs d'eux, ils ne doutaient pas un instant de leur suprématie, de leur force, mais dans l'ombre, eux faisaient de leur mieux pour résister. Il avait raison, elle ne devait pas désespérer. Nami était l'Impératrice, elle aurait galvaniser ses troupes, leur prouver qu'il restait de l'espoir, au lieu de rester ici, assise sur son Trône et à se plaindre au lieu d'agir.

Les nouvelles de son époux étaient bonnes et la colère qu'elle éprouvait contre les Vong se retourna d'un coup contre elle-même et ses faiblesses. Aussi, lorsque son regard se tourna vers Jinx, son regard brillait d'une ferveur nouvelle, comme celle des premiers jours, et elle plongea ses yeux dans son oeil unique, volé par un Vong :


Tu as raison, j'aurais dû me réveiller et agir depuis bien longtemps, déjà, au lieu de me lamenter sur mon sort et de perdre si vite espoir ! Il faut continuer de lutter, il y a certainement quelque chose à exploiter dans les rares planètes que nous contrôlons encore et qui puisse nous permette de rapporter de l'argent et d'accélérer les recherches, non ? Quant à l'AP, il va falloir s'occuper de cette vermine, je suis certaine que nous pouvons leur infliger des pertes plus grandes qu'ils ne le croient. Mais pour ça, il faudrait les infiltrer, ce qui nous permettra ensuite de les conduire droit dans un piège. Si leurs principaux dirigeants sont tués, il leur faudra du temps pour se redresser, ils seront désorganisés et nous pourrons les battre plus facilement. Qu'en penses-tu ? Je suis prête à servir moi-même d'espionne, pour être sûre que la mission soit un succès !

La nouvelle détermination de l'Impératrice l'avait transfigurée, elle bouillonnait d'idées pour mettre les Vong en échec, ne serait-ce qu'à travers l'AP. Si la colère vibrait toujours dans sa voix, lorsque son époux s'approcha plus près d'elle, son visage s'adoucit lorsqu'il lui parla à nouveau :

Ce que je compte faire ? Redresser la grandeur de l'Empire. Vaincre les Yuuzhans Vongs avant ma mort. Je suis las, je suis usé de cette guerre. Chaque jour je me vois viellir d'avantage alors que toi... Tu sembles être aussi resplendissante qu'il y a vingt-ans. Cette guerre nous empêche de vivre pleinement... J'espère qu'elle s'achèvera avant la fin de mes jours.

Oui, cette guerre les détruisait, comme tous ceux qui avaient survécu à la bataille de Duros et avaient vu les Vong s'emparer de la Galaxie sans pouvoir les en empêcher. Pourtant, les mots de Jinx la firent sourire presque tendrement, comme elle ne lui avait pas souri depuis longtemps : elle était encore belle, oui, et son éclat demeurait, mais pour combien de temps, avant que la vieillesse ne la rattrape ?

Cette guerre s'achèvera bientôt, je te le promets, et tu assisteras à mes côtés à la défaite des Vong ; tu ne mourras pas avant, j'en suis sûre. Mais moi, d'ici quelques années, le temps me rattrapera aussi et je ne serais plus qu'une vieille femme. D'ici là, nous aurons eu le temps de prouver ce que vaut l'Empire ...

Sa voix n'était plus qu'un murmure et sa colère avait disparu tandis qu'elle lui parlait. Puis, tout doucement, Nami posa ses lèvres sur celles de celui qu'elle aimait ; avec tendresse, tout d'abord, comme si elle lui offrait un cadeau précieux, puis avec passion, comme pour lui montrer qu'elle l'aimait toujours autant malgré les années qui passaient et leurs corps qui vieillissaient inexorablement. Elle avait besoin de lui pour y croire, croire en la victoire de l'Alliance, et pour agir. Dès demain, elle s'adresserait à ses troupes et mettrait au point une manière de contrer d'AP, mais pour l'instant, elle profitait de ce moment d'intimité qui lui avait manqué depuis longtemps déjà ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Praxis
Empereur
Empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : A la Citadelle
Titre : Empereur
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Salle du trône   Ven 1 Aoû 2008 - 22:55

L'Empereur était ravi de voir que sa compagne reprennait espoir. Ceci ferait du bien aux troupes Impériales. Jinx écouta sa femme parler, d'argent et de l'AP en réfléchissant quels moyens pouvait'on mettre en oeuvre pour détruire cette vermine. Une phrase de Nami interessa son époux. Jinx Praxis répondit a sa femme après le long et doux baiser qu'ils échangèrent.

- C'est exact. Par ailleurs nous pouvons nous attaquer a leurs moyens financiers. Cependant je ne veux pas te voir infiltrer l'AP, tu es connue dans la galaxie, ils te reconnaitrons rapidement. Il faudrait quelqun de qualifié et d'inconnu. Quelqun qui saura les manipuler, les mener a des pièges, assassiner leurs dirigeants sans éveiller les soupçons. Si nous attaquons sur leur économie, et leur tête depuis l'intérieur, l'AP sera affaiblie, un assaut suffira a les anéantir une bonne fois pour toutes.

Puis Jinx relâcha sa femme se dirigea vers la baie vitrée et pris la parole d'un ton ferme.

- Il n'y a pas de plaçe dans la galaxie pour les traitres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nami Reeves
Impératrice
Impératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 120
Age : 25
Localisation : Anoth|Salle du Trône
Titre : Impératrice
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Salle du trône   Lun 1 Sep 2008 - 16:20

L'Impératrice, après s'être éloignée de quelques pas de son époux, jeta de nouveau un regard derrière l'immense baie vitrée de la Salle du Trône, s'absorbant quelques instants dans la contemplation du paysage désolé d'Anoth, les yeux dans le vague. Elle écouta Jinx lui répondre doucement mais fermement :

C'est exact. Par ailleurs nous pouvons nous attaquer a leurs moyens financiers. Cependant je ne veux pas te voir infiltrer l'AP, tu es connue dans la galaxie, ils te reconnaitrons rapidement. Il faudrait quelqun de qualifié et d'inconnu. Quelqun qui saura les manipuler, les mener a des pièges, assassiner leurs dirigeants sans éveiller les soupçons. Si nous attaquons sur leur économie, et leur tête depuis l'intérieur, l'AP sera affaiblie, un assaut suffira a les anéantir une bonne fois pour toutes.

Malgré elle, Nami ne put s'empêcher d'éprouver un désagréable sentiment de contrariété. Voila qu'elle se remettait à espérer, à vouloir agir, à réveiller la puissance qui sommeillait en elle depuis bien trop longtemps, et on voulait l'en empêcher ? Elle avait besoin d'agir, de faire quelque chose. Son talent, toujours bien présent, ne lui avait pas servi depuis des années, elle ne pouvait pas rester ainsi sans rien faire. De plus, si sa puissance n'avait jamais égalé celle de son ancien amant, Dark Anubis, elle aurait parfaitement été capable de changer la couleur de ses yeux, de leur faire quitter leur éclat si reconnaissable. Et puis, couper ses cheveux au plus court et se vêtir d'habits beaucoup moins royaux n'auraient pas été un grand sacrifice. L'Impératrice était aussi qualifiée que ces assassins qu'on envoyait dans le plus grand secret pour tuer ceux qui gênaient. La manipulation n'avait aucun secret pour elle, et assassiner les dirigeants de l'AP sans même qu'ils ne s'en rendent compte était parfaitement dans ses cordes. Et sur ce point, elle était entièrement d'accord avec son époux : il n'y avait pas de place pour les traîtres.

Néanmoins, Nami se tourna vers Jinx, une lueur de détermination sans faille dans le regard, le port altier, tout à fait sûre d'elle et bien décidée à se faire entendre :

Crois-tu vraiment que je sois incapable de modifier un tant soit peu mon apparence physique ? Je te garantis que personne ne pourrait me reconnaître sans mes yeux, mes cheveux et si je portais des habits miteux. Et je possède amplement les qualités pour infiltrer l'AP. Je les détruirai moi-même de l'intérieur sans qu'ils ne se rendent compte de rien ! Son ton était ferme, presque sans appel. Pourtant, l'Impératrice savait que son époux discuterait son choix, mais il lui semblait vital que cette mission lui soit confiée.

Soudain prise d'un vertige passager, elle s'appuya instinctivement contre la baie vitrée et fronça les sourcils, décontenancée pas ce brusque accès de faiblesse. Elle ne mit cependant pas longtemps à comprendre la cause de cet étourdissement : elle n'avait pas mangé depuis la veille, plongée dans une sorte de léthargie profonde, comme il lui arrivait souvent d'en avoir depuis la fin de la guerre qu'ils avaient perdue. Elle en avait oublié de se nourrir. Se sentant faible, elle s'excusa auprès de Jinx, le teint plutôt pâle puis sortit de la Salle du Trône. Elle irait commander qu'on lui apporte son repas puis irait faire un tour au-dehors, même si le paysage n'était pas des plus agréables. Elle avait besoin de prendre l'air après être restée si longtemps enfermée...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Praxis
Empereur
Empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : A la Citadelle
Titre : Empereur
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Salle du trône   Ven 12 Sep 2008 - 22:07

L'Empereur était assis dans son trône et se massait le front en fermant les yeux... Enfin celui qui lui restait. Seul il réfléchissait a cette guerre et tentait de se relaxer en méditant. Jinx avait une technique qu'on lui avait enseignée afin de se détendre. C'était très utile pour ne pas trembler lorsqu'il tirait au fusil de sniper ou pour garder son calme et se faire discret lors d'une infiltration. Le chef de la glorieuse Escouade Alpha se remémora son passé. Sa première mission en tant que Capitaine sur Dowsha Zysom, sa mission en tant qu'Amiral lorsqu'il fallait défendre Endor d'une attaque du Seigneur Noir Natas. Celui-ci se brisa d'ailleurs sur la flotte Impériale déployée en orbite. Ensuite ce fut son rang de Commandeur Suprême des Forces Impériales ou il rencontra vraiment Nami Reeves et entra a son service en tant que garde du corps suprême. Jinx avait protégé l'Impératrice d'une attaque d'Enerjak, des deux Jedi et enfin de Darth Shinigami, ancien apprenti de Darth Anakin que l'Empereur avait éliminé. Tant de bons souvenirs, puis vinrent les mauvais... Les échecs... La défaite de Kamino ou Sorkan Shocker son ami fut fait prisonnier et tué. La bataille de Duros...

---------------

Jinx sentis la jeunesse en lui et escortait Enerjak et Seïna Zanwlake a travers la place forte Vong. L'escouade Alpha et un commando Républicain sous ses ordres. Ils avaient peu de temps et la mort de Shammoth allait sûrement couper les Vong de leur tête. La troupe avança rapidement lorsqu'ils arrivèrent dans une salle grande, c'est alors que la Jedi et le Sith commençaient a distancer les soldats que ces derniers tombèrent dans une embuscade. Seïna et Enerjak se retournèrent vers les soldats mais le Commandeur Praxis leur hurla.


- Continuez, nous allons les retenir !

A peine venait'il de terminer sa phrase qu'un Vong s'approcha de lui dégainant une sorte de lame organique, Jinx lui tira dans la tête. Le reste du combat était flou, mais malgré les pertes ils vinrent a bout des envahisseurs. Jinx arriva alors dans la dernière salle dans laquelle le combat contre le Massacreur Nem faisait rage. Cependant Shammoth semblait être assez défensif. Jinx allait renverser le combat et certainement que la guerre était gagnée. Aussi il épaula son fidèle DC-15 dans la direction du Vong et tira quelques salves sans pour autant le toucher, mais juste pour détourner son attention le temps pour Enerjak ou Seïna de porter un coup fatal. Pourtant ceci n'eut aucun effet, au contraire Shammoth s'éclipsa et fondis droit sur le Commandeur. Praxis ouvris le feu, hurlant de toutes ses forces. Un tir toucha Shammoth en plein œil pourtant celui-ci continua d'avancer, son bâton tsaisi se dressa et cracha son jet vers le visage de Jinx qui évita le jet mais se pris une goutte dans l'oeil gauche.... Un comlink bippa, renforts... Retraite....

-------------------------------

Jinx rouvris les yeux et se retrouva dans la salle du trône. Il avait rêvé. C'est alors qu'un hologramme d'un officier impérial apparus devant lui portant un message.

#Ce message s'adresse à tous les habitants de cette galaxie. Il s'agit d'un message d'information pour tous les membres du puissant Empire Vong. Il s'agit d'une mise en garde pour les traîtres. La planète Mutafar sera dans quelques heures prise dans un blocus total. Un millier de vaisseaux Yuuzhan Vong sont actuellement en orbite haute autour de la planète. Nous ne sommes pas à portée de tir, la planète n'est pas à portée de tir. Nous n'engagerons aucun acte militaire envers les habitants restant sur la planète. Cependant toute attaque envers une quelconque puissance de l'Empire Vong engendrera la destruction de la planète dans un temps permettant aux populations de trembler quand à leur mort future.

Ce message s'adresse désormais à vous Gene. Par vos actes terroristes sur la planète Yuuzhan'tar vous avez voulu vous faire passer pour un héros. Par votre division volontaire de l'Alliance vous vous êtes privé d'un certain soutien. Par l'utilisation du nom de Dark Anubis à votre propre identité, vous avez amené sur vous la fureur de notre race. Rendez-vous aujourd'hui, et vous serez exécuté publiquement selon les égards de votre rang.

Je suis Shammoth Nem. Maître de Guerre des armées Yuuzhan Vong, maître des guerriers d'élite Massacreurs, et haut-prêtre de Yun-Yuuzhan. Je répète ma proposition une dernière fois : Rendez-vous et vous serez exécuté. Résistez vainement, et vous serez abattus comme l'hérétique que vous êtes.

Ce message s'adresse à l'Impératice Nami Reeves : Je vous écorcherais vive moi-même.#



Shammoth Nem tourna sur lui-même, utilisant la transmission holographique du villip pour montrer un simili de visage féminin ressemblant a Nami Reeves.

#Vous n'étiez pas seule ce jour. Mais j'avoue avoir gardé certains souvenirs de vous. A l'empereur Jinx Praxis : Je vous remercie du don que vous m'avez fait en me crevant l'œil droit. J'espère que le votre fonctionne toujours aussi bien, de façon à ce que je puisse terminer le travail commencé par mes guerriers.#

L'horrible visage de Shammoth disparus, réveillant la furie de l'Empereur qui frappa du poing l'accoudoir de son trône.

- J'aurais la peau de cette ordure ! Comment ose t'il menacer mon épouse et se moquer de moi de cette façon ce bâtard ?

Mais le visage de Shammoth fut remplacé par un message audio en provenance de Coruscant.


#Empereur, Impératrice. Je suis le Seigneur Suprême des Vongs, Zor Trogu. Ce message s'adresse à vous et uniquement à vous, je suis prêt à entamer un cycle de dialogue avec vous. Comme vous le savez Mustafar est bloquée par l'une de mes flottes. Cette armada sera bientôt le plus petit de vos problèmes. Suivez de près les prochains évènements et donnez moi une réponse. Je veux que vous attendiez de voir ce que subira Ondéron avant de m'annoncer un refus qui attirerait le même sort sur Mustafar. Je connais les menaces vous ayant été faites par mon Maître de Guerre, mais un messager serait complètement désarmé dans un environnement de votre choix. Pour des raisons évidentes il s'agira d'un humain, membre de l'AP ayant subit une simple opération pour me permettre de dialoguer avec vous.

Pour des raisons qui vous seront communiquées si la rencontre est acceptée, j'exige que le reste de l'Alliance ne soit pas mise au courant de cela. Je désire actuellement traiter uniquement avec vous.#


Jinx soupira et se calma avant de reprendre la parole.

- Appelez Nami Reeves. Tout ceci est louche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle du trône   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle du trône
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Les Héritiers du Chaos :: Bordure Exterieure :: Anoth :: Citadelle Impériale-
Sauter vers: